•  Le choix du sac


    Acheter un sac à dos est peu évident ; le choix est vaste sur le marché... Prendre en compte quelques critères de choix : sa légèreté ; son côté pratique avec peut d'accessoires (poches, zips, sangles...) pour limiter son poids ; sa simplicité au niveaux des réglages ; son confort (choix de l'armature : ventilé, mousse, filet tendu, thermoformé...) ; sa respirabilité ; adapter à sa morphologie...Voici, quelques pistes.


     Le choix du sac Le choix du sac

    • Ne pas prendre un trop grand volume, on a vite faite de le remplir ! Moins il y a de réglage, mieux c'est...: 40 litres (avec nuitée en gîte ou équivalent) / 50 l (max.) pour des nuits sous tentesARMATURE AVEC RÉGLAGE
    • Les différentes armatures : l'armature sert à rigidifier le dos du sac afin de pouvoir transférer une partie de la charge. Privilégier les sacs avec dos réglable (le système de réglage diffère d'une marque à l'autre) : hauteur de dos réglable avec cadre en U et coussins pour une aération par effet cheminée ; tige centrale en alu avec coussin au niveau des épaules et du bassin ; arceau central en alu relié à la ceinture de hanches pour optimiser le portage... Préférer un sac avec rappel de charge. La « technique » consistant lors de la montée de rapprocher le poids du sac vers le dos et de le libérer lors de la descente. 
    • Les différents accessoires : les poches latérales (pour éviter que le sac soit déséquilibré, penser à bien répartir la charge de chaque côté). Un inconvénient toutefois avec se système et qu'il peur venir gêner lors de passage un peu étroit et qu'il alourdit le sac ; les poches latérales peuvent être en Mesh qui a l'avantage d'être plus léger qu'une poche "traditionnelle". Certains sacs sont compartimentés avec un fond de sac séparé permettant l'ouverture d'une seule partie du sac (parfois difficile à ouvrir si le sac est bien chargé). Une poche intérieur pour mettre un système d'hydratation, dotés de sorties latérales pour le tube ; des petites poches (parfois amovibles, ou en Mesh) sur la ceinture ventrale pour ranger une ou deux barres ou de petits accessoires. Certains sac son dotés d'un soufflet supérieur pour augmenter le volume (entre 5 et 10 l) ; et d'un rabat supérieur avec deux compartiments à fermeture éclair (certaines fermetures éclaire sont étanches). 
    • Le chargement du sac : de préférence par le haut avec fermetures par cordon. Il existe d'autres systèmes : à fermeture éclair (A titre d'exemple : OspreyDécath.) ou par enroulement (Exped, par exemple)
    •  Des sangles de compressions sont appréciables pour réduire le volume du sac, et améliorer sa stabilité surtout si celui-ci n'est pas totalement chargé.
    •  Les attaches complémentaires qui peuvent être utiles : tel que porte-bâtons. Point trop n'en faut
    •  Les différents matériaux : Cordura (résistante à la traction et surtout à l'abrasion, le "hic" son poids) ; en Dyneema ; en Nylon ; en  polyester ;  en polyamide...
    •  Les petits plus : le sifflet sur la sangle pectorale ; un rain cover (sur sac)
    •  Vérifier : la solidité des coutures, de toutes les sangles, des attaches de bretelles (ainsi que les clips de fermetures), le fond du sac (celui-ci étant  amené à se trouver souvent au sol, il faut  donc qu'il soit donc robuste).
    •  Dernier point, et pas des moindre... le poids du sac à vide Primordial dans le choix du sac.

     Le choix du sac L'essayage

    Essayer le sac de préférence lesté (certains magasin possède des sacs prévus à cet effet) 

    •  En premier lieu, et si c'est le cas, régler la hauteur du sac en fonction du système proposé 
    •  Desserrer toutes les sangles : rappel de charge, ceinture ventrale, bretelles...
    •  Régler la ceinture ventrale : bretelle détendue, le sac doit reposer sur les hanches  
    •  Une fois la ceinture ventrale bien positionnée ajuster le serrage des bretelles (on doit pouvoir passer un "doigt" entre l'épaule et la bretelle sans difficulté) ; boucler si c'est le cas la ceinture  pectorale, celle-ci ne doit pas être trop haute et ne doit en rien gêner la respiration lors de l'effort.

    Si le sac en est doté, ajuster le serrage des sangles de rappels de charge, afin de rapprocher au mieux le sac du dos, celui-ci ne doit pas basculer vers l'arrière et ne doit pas gêner les mouvements.

    Pour ma part, j'ai opté, pour des sacs à dos dit de "style alpin" (c'est à dire sans poche latérale) avec un dos réglable, petites poches en Mesh sur la ceinture ventrale ainsi que sur les côtés, grande poche zippé sur l'avant du sac, rappel de charge, poche à eau... J'utilise ce sac pour d'autres "occasions...", notamment pour des itinérances en montagnes, d’où le volume de 45 l. Un sac de 40 l est bien suffisant...

     Le choix du sac Le contenu et le chargement du sac 

    • Vêtements : polaire, gants, veste, bonnet, casquette...
    • Matériel de sécurité et de "secours" (frontale, trousse à pharmacie, couteau...)
    • La nourriture (en cas autant que nécessaire, pique nique, eau...)
    • Le matériel de progression (boussole, carte, éventuellement un GPS)
    • Papier perso. le tout bien rangés dans une pochette de type Zip-ploc ou étanche.
    • A ceci, on pourra éventuellement ajouter : tente, réchaud, duvet, matelas...

     Le choix du sac Le chargement du sac... Parce qu'un petit dessin... vaut mieux qu'un trop long discours !

    Choisir son sac à dos, quelques pistes.Extrait du  Mémento de formation au brevet fédéral d’animateur de randonnée pédestre, de la FFRP

     Le choix du sac Entretien du matériel

    • Entretenir son sac à dos, c'est prolonger sa durée... Il faut donc penser à vérifier : les différents sangles, le fonds du sac, les bretelles et la ceinture, vérification des éventuelles fermetures éclair - fragiles, car souvent sollicitées -... 
    • Réparer le moindre petit trou... avant qu'il ne s'agrandisse ! 
    • Procéder à un petit brossage et un lavage au savon doux au moins une fois par an OU se référer tout bonnement aux conseils du fabricant. 

     Le choix du sac Quelques (très bons) liens sur le sujet 


     Le choix du sac

     

     


    votre commentaire
  • Sur le dos, et dans le sac... 

    Sur le dos, et dans le sac...


    Voici la petite liste des différents éléments qui m'accompagnent en général. Son poids varie en fonction : de la durée de l'itinéraire ; la seule chose qui ne varie pas, ici, c'est le contenu de la pharmacie. Que se soit en montagne ou sur le Chemin, il ne faut pas, sous-estimer la météo : d'un celle-ci peut très vite changer et de deux il est difficile de prévoir le temps qu'il fera sur une semaine et plus, même si sur le Chemin il est plus aisé d'avoir une tendance météorologique qu'en montagne.  Afin de conserver au sec mes vêtements de rechange j'utilise des sacs étanches, et j'ai toujours le triptyque : bonnet, gants et sous-gants dans le fond de mon sac ! ... Le poids de mon sac oscille entre 6 et 7.5 kg (si le matériel photo "rejoint" le "fond" de mon sac !!)



     Equipement pour une escapade de plusieurs jours Sites Internet

    Sac à dos pour la journée Conseils

      

    Equipement pour une escapade de plusieurs jours Matériel technique, de sécurité et de progression 

     

     Equipement pour une escapade de plusieurs jours Matériel photo 

      

    Equipement pour une escapade de plusieurs jours Accessoires, matériel de bivouac, et autres  

    • Lunettes : Demetz, spécialiste de l'optique de sport avec ou sans verres correcteurs
    • Curvyman Cord Supervisor : permet de ranger le câble de mes écouteurs, et de les fixer sur la brettelle du sac à dos

     

     Sur le dos, et dans le sac... Bivouac

     

     Equipement pour une escapade de plusieurs jours Trucs, astuces & autres liens ...

     


     

     


    votre commentaire
  • Pharmacie

     Pharmacie

    Voici la petite liste de la pharma. qui m'accompagne à peu près partout quand je pars en "vadrouille". Il y a le strict nécessaire pour "soigner" les différents "bobos légers", ceux que l'on peut se faire en randonnée, et ceux qui rentre dans la catégorie de la "bobologie"... (incidents et petits traumatismes).


    La trousse de secours

    Pharma...  Son contenu 

    • Il doit être facile à utiliser et sans effets secondaires marqués
    • Il doit correspondre à des affections courantes
    • Il doit être connu de son utilisateur : effets recherchés, effets secondaires, posologies, contre-indications.
    • Afin de limiter leur volume, déconditionner les produits et les médicaments : les plaquettes de comprimés sont réunies avec leur notice le tout maintenu par un élastique ; pour les produits tel que les désinfectants, antiseptiques, ils sont en dosage individuel (plus pratique, plus "propre").

     

    Pharma... Entretien

    • Compléter les produits utilisés et en renouveler les produits périmés (même les pansements et les gazes !)
    • Garder à l'abri de la lumière, et de toute source de chaleur

    Il existe différents modèles de trousse à pharmacie, j'ai opter pour un modèle "fait maison" : plus léger ! Les quantités données, ici,  sont celles pour une journée. Je la complète quand mes escapades se font plus longues. Elle pèse en moyenne 220 gr. 


     En complément, quelques tubes d'homéopathie (Pharma... voir avec son Doc...)

    • Arnica montana 7 CH : fatigue musculaire
    • Rhus toxicodendron 7 CH : courbatures 
    • Nux vomica : troubles digestifs, indigestion
    • Rhus toxicodendron (anti-inflammatoire homéopathique) : entorse, herpès, tendinite, urticaire

    Quelques pistes supplémentaires 


    En cas d'accident grave :

    Pharma...

    Extrait du mémento : "Mémento pour partir en montagne l’été en sécurité"

    Une formation au premier secours est plutôt conseillée, et peut s'avérer très utile.


     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique